Post

Pharmaservices.fr – le premier site français autorisé

Posté le 11 avril 2013 dans France par Colin B.

Les plus attentifs l’auront sans doute vu, l’Ordre des Pharmaciens a mis en ligne le 26 mars dernier la première liste des sites de pharmacie autorisés à pratiquer la vente en ligne de médicaments. A l’heure actuelle, un seul site la compose, il s’agit de pharmaservices.fr le site de la pharmacie Meunier à Altkirch.

C’est donc l’ARS d’Alsace qui a ouvert le bal en validant un premier projet de vente en ligne: le code des bonnes pratiques se fait toujours attendre.

Le site pharmaservices.fr

Pharmaservices.fr la première pharmacie autorisée

Pharmaservices.fr la première epharmacie autorisée à vendre des médicaments

 

Le site de cette pharmacie est en ligne depuis quelques années déjà (2004-2005), et se limitait jusqu’alors à la vente par correspondance de produits de parapharmacie. Il est hébergé par la société OVH. Comme vous pouvez le voir sur l’impression d’écran ci-dessus, les coordonnées de la pharmacie sont bien mis en avant, on peut également noter que les frais de port sont offerts à partir de la somme de 36 euros (ne s’agit-il pas d’un moyen évitable de pousser à la surconsommation de médicaments?). Le catalogue produit comporte une bonne partie des médicaments d’automédication. Toutefois, il ne semble comporter aucun médicament vigneté. Les pages produits ne sont pas dotées à l’heure actuelle de notice complète. On y retrouve cependant des informations importantes sur les médicaments: indication(s), propriétés, posologie, composition, précaution d’emploi…

Commander des médicaments en ligne

J’ai décidé de tester cette epharmacie de la même manière que j’ai pu le faire pour pharma-gdd.com quelques semaines auparavant. Certains trouveront çà « trop gros » et pourtant, nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Le site ne respecte pas les doses d’exonération il est ainsi possible d’ajouter d’un seul coup cinq boîtes de Nurofen à son panier par exemple. Lors de ma commande test, aucune information ne m’a été demandée sur mes éventuels traitements en cours ou sur une possible maladie. Le champs « date de naissance » n’est par ailleurs pas obligatoire lors de l’inscription. J’ai simplement ajouté les médicaments dans mon panier puis j’ai été invité à régler ma commande (pour l’occasion: 5 nurofen flash + 6 donormyl + un produit de para – histoire de ne pas payer de frais de port bien entendu). Il ne me reste plus alors qu’à attendre que ma commande passe en « traitement ». En espérant cette fois recevoir au moins un coup de téléphone.

Extraits de la page « information » du site pharmaservices.fr:

La délivrance de médicaments nécessite les conseils d’un pharmacien.

Chaque commande en ligne de médicament est contrôlée par un pharmacien. Au vu des éléments renseignés dans le questionnaire prévu à cet effet, ce pharmacien validera ou annulera votre commande. Le pharmacien pourra aussi vous contacter pour des informations complémentaires avant de valider ou refuser votre commande.

Pourtant je n’ai eu aucun questionnaire de proposé (ni âge, ni poids, ni pathologie, ni médicament). Quelques heures plus tard, je reçois un mail m’indiquant que ma commande vient d’être expédiée  Une fois de plus, aucun contact téléphonique, aucune vérification d’identité…incroyable mais vrai l’histoire se répète.

Mon paquet a été livré 48h plus tard. A l’intérieur, les boites de médicaments et le produit de parapharmacie sont emballés dans un papier cadeau. Dans le colis, se trouve également la « facture ». Sur cette dernière, on peut s’interroger sur la place du donormyl qui est rangé avec les produits de parapharmacie… La facture ne comporte pas le nom du préparateur de ma commande, impossible de vérifier qu’elle a bien été contrôlée par un pharmacien. Aucune mention manuscrite d’ajoutée contrairement au site de la Pharmacie de la Grace de Dieu.

Un cocktail pour passer une bonne St Valentin

Un cocktail pour passer une bonne St Valentin

numérisation0001

En résumé: les limites actuelles du site pharmaservices.fr

Les limites informatiques:

  • pas de vérification d’identité (les sites de paris sportifs exigent l’envoi d’un pièce d’identité)
  • pas de questionnaire médical (et donc pas de recherche d’interactions avec d’éventuels traitements en cours ou une possible grossesse)
  • pas de respect des doses d’exonération (5 boîtes de douze comprimés de Nurofen 400mg d’un coup)
  • pas d’accès aux notices complètes des médicaments
  • des frais de port offerts à partir de 36 euros incitant à la surconsommation de médicaments

Les limites humaines:

  • pas de vérification d’identité
  • commande validée par un pharmacien sans aucune question médicale alors qu’elle comporte 6 boîtes de somnifères et cinq boites d’AINS (je me suis servi d’un prête-nom féminin pour l’occasion – merci chérie).

Pour terminer, tout n’est pas si négatif, en effet pour 1euro50 supplémentaire j’ai reçu mes six boites de somnifères emballées dans un superbe paquet cadeau. Le petit plus qui fera sans doute la différence… 😀

Le petit plus client

Le petit plus client

Comment accéder à la liste des sites autorisés pour la vente en ligne de médicaments?

La liste est mise à jour par l’Ordre des Pharmaciens suivant les accréditations des ARS. Pour y accéder, rendez vous sur la page dédiée au commerce électronique de médicament sur le site officiel de l’Ordre des Pharmaciens:

http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-patient/Commerce-electronique-de-medicaments

(pour accéder directement à la liste actuelle au 26 mars: http://www.ordre.pharmacien.fr/content/view/full/81026)

ps: depuis la rédaction de cette page, la liste a été remise à jour et comporte deux epharmacies de plus.

 

 

 

 
2 Commentaires pour cette entrée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



huit + 6 =